Coordination : Geneviève Colas - genevieve.colas@secours-catholique.org - 06 71 00 69 90

La traite sévit au Cambodge et dans la région

Le Cambodge est un des pays les plus touché par la traite en Asie du Sud-Est. Selon le Global Slavery Index, 261 000 personnes y sont victimes d’esclavage moderne. Voici un tableau général des principales formes qu’elle prend et quelques pistes de travail pour s’en prémunir et protéger les victimes.

cambodge
Cette infographie fait état des situations les plus connues dans les différents pays.

Lutter contre la traite au Cambodge 

La prévention de l’exploitation des migrants

Elle a pour but d’informer tous les candidats à la migration :  

  • Des pièges et des mécanismes de la traite à éviter
  • Des propositions qu’ils peuvent accepter ou refuser selon leurs droits
  • Des précautions à prendre en cas de départ

L’objectif est que les jeunes qui veulent partir à l’étranger puissent e faire leurs choix librement et en connaissance de cause.

       Pistes à explorer

  • Les associations, en partenariat avec les pouvoirs publics,  proposent des actions de prévention auprès des communautés les plus fragiles ou au niveau national
  • Pour toucher tous les jeunes en âge de partir (14-20 ans) un programme de prévention sur la migration économique doit être développé dans les écoles par l’Education Nationale

La sensibilisation du grand public 

Elle est nécessaire pour : 

  • Expliquer ce qu’est la traite et quels en sont les mécanismes
  • Que la population porte un autre regard sur les victimes et ne les considère pas comme des personnes « délinquantes »
  • Savoir identifier les victimes de traite

Les actions de sensibilisation spécifiques

Concernant l’exploitation sexuelle des femmes et des enfants, il y a des actions de sensibilisation à mener chez tous les acteurs en contact avec les touristes (hôtels, voyagistes, transports) ou lieux de prostitution (bars, instituts de massage…) afin de prévenir les victimes potentielles des risques de traite et d'informer les clients sur les situations des jeunes (minorité, pauvreté, exploitation...) et les peines encourues.

La formation des acteurs

La formation du personnel de police, de justice, des associations, en particulier aux abords des frontières, est absolument nécessaire pour leur donner les moyens : 

  • De comprendre les mécanismes de la traite
  • De savoir reconnaître une victime d’exploitation
  • De savoir comment réagir devant une situation d’exploitation 

La lutte contre la pauvreté

En proposant des alternatives économiques viables et pérennes aux demandeurs d’emploi, il est possible de réduire considérablement les risques d’exploitation.

Les poursuites

La lutte contre ces formes de traite passe aussi par l’identification et l’arrestation des agents corrompus et impliqués et des exploiteurs.

Le plaidoyer

Les autorités Cambodgiennes et celles des pays limitrophes sont déjà conscientes des phénomènes de traite qui touchent leurs pays, en particulier dans l’industrie de la pêche en Thaïlande.

Face à ce constat, trois textes de loi ont été mis en place : 

Un accord trilatéral entre le Cambodge, le Vietnam et le Laos
Signé en 2016, il vise à mettre en place une coopération aux frontières pour lutter contre les réseaux de traite et identifier les victimes. 

Le consensus de l’ASEAN
Signé par le Cambodge, ce texte a pour objectifs la protection des migrants et la promotion des droits des travailleurs.

Le plan d’action National contre la traite
Il s’est achevé en 2018 et n’a pas encore été renouvelé

L’objectif du plaidoyer international est l’application d’un plan national doté de moyens spécifiques, écrit et  déployé avec la société civile. La communication auprès du grand public, l’absence de formation et de sensibilisation auprès de la police et de la société civile aux abords des frontières fait en particulier cruellement défaut.

Planète Enfants & développement

L’association est implantée au Cambodge depuis 1984.
Elle possède sur place une équipe composée de 15 salariés Cambodgiens et de 10 volontaires et services civiques. 
Dans ce pays, Planète Enfants & Développement s’investit, en coordination avec les autorités, la société civile et les communautés dans : 
Le développement de l’accès aux établissements préscolaires et l’amélioration de la  qualité pédagogique   
La santé maternelle et infantile auprès des ouvrières du secteur textile

Article écrit en collaboration avec :
Stéphanie Selle - Co-directrice de l’association
Mathilde Klugesherz  - Chargée de la communication et du plaidoyer dans l’association